jaime-tafoya-serenade-a-la-plage-acrylique-sur-toile

Jaime Tafoya

Sérénade à la plage acrylique sur toile

jaime-tafoya-powder-for-the-people-acrylique-sur-toile

Powder for the people acrylique sur toile

jaime-tafoya-la-femme-bleu

La femme bleu

jaime-tafoya-la-cena-serigraphie-numerotee-0.65×0.31

La cena sérigraphie numérotée 0.65x0.31

« El niño y el muro N°2 Paris-Berlin » Tafoya13

L'enfant et le mur

jaime-tafoya-irak-2004-acrylique-sur-toile

Irak 2004 acrylique sur toile

jaime-tafoya-hommage-a-giacommo-casanova-acrylique-sur-toile

Hommage à Giacommo Casanova acrylique sur toile

jaime-tafoya-hommage-a-federico-fellini-acrylique-sur-toile

Hommage à Federico Fellini acrylique sur toile

Brigittomanie Acrilico sobre tela 156 X 190 Jaime Tafoya 1994

Brigittomanie acrylique sur toile

Autorretrato 100 X 100 acrylique sur toile Tafoya11

Autoportrait acrylique sur toile

jaime-tafoya-arts-killers-acrylique-sur-toile

Arts Killers acrylique sur toile

Jaime Tafoya

Artiste Peintre       

tafoyatl35@hotmail.com
Sur L’artiste

Des perspectives et réminiscences

C‘est le parcours de la couleur plus que direct
En on glissant vers l’instant du regard humain
Tu agis dans dont les intérieurs vont en entrelaçant
Ses sens géométriques -­ peut­‐être, les points cardinaux de son propre sens
La destination(destin) qui équivaut au tout dimensionnel, en produisant une sensation latente
D’une homogénéité entre une forme et un contenu.
Une matière en reposant dans le langage de la couleur inaudible
L’enceinte qui a l’habitude de représenter la permanence de la lumière

Le regard surgit du fluide d’impressions figuratives
Probablement d’une mobilité de phénomènes paradoxalement statiques
Comme concepts réels dans une fissure de l’environnement cadran; une stupeur inhérente
Au libre arbitre du peint comme couds toujours(encore) non exposées
Là où des fragments du quotidien s’imposent ad libitum par antonomase lyrique une rivière

Des carrés(tableaux) acryliques dans l’impétuosité d’impliquer l’hiérarchie intrinsèque à sa nature comme actuel symbole
Des tentatives possibles pour imprégner d’un sens
L’interminable dans la cadence de la vision occulte
Des espaces occupés par des corps rassasiés de signes graphiques
Qui sont dilués dans la dissidence lointaine chromatique

Une condition hétérodoxe d’éléments perçus
Comme les attributs présents ceux qu’ils(elles) désignent, non un, mais des mouvements multiples
Dans sa plasticité à un unisson sur la même teneur(ténor)
Tes marques citadines
De légers coups de pinceau reminiscentes
Sur des substances molles de nostalgie

Gustavo García Hernández

 

Son actualité

Jaime Tafoya vit et travaille à Paris, dernière exposition individuelle « La nave de los locos » (la nef des fous), dans sa ville natal au Guadalajara Mexique.
Au « Congreso del Estado de Jalisco »
Exposition qui consacrent 30 ans de peinture.

Fait partie des « artistes à la Bastille »  depuis  l’année 2005.

Voir le cv de l’artiste  Si vous voulez en savoir + sur cet artiste, vous pouvez vous rendre sur son site >>> www.jaimetafoya-peinture.com