estelle Boullier

Ma démarche : Mondes imbriqués, mondes flottants.

Le temps passé à l’atelier est un temps de repli, un voyage entre deux mondes, entre deux rêves. Mon travail, se fait l’écho de ce voyage. J’essaie de lâcher prise, de me laisser porter par le processus créatif dans le moment présent riche des expériences vécues, des observations de la nature, du monde qui m’entoure.

Voyageuse immobile, dessiner, c’est retranscrire de manière intuitive mes sensations, c’est essayer de traduire la trace d’émotions, laisser émerger l’imprévu, le flottement, créer un monde en mouvement, en pleine renaissance.

Le dessin est toujours à l’origine de mon travail, par la mise en place d’un maillage de formes inlassablement répétées.

Ce dessin est souvent déchiré, ou découpé. Ensuite, je compose et recompose à partir de ces nouvelles formes, pour créer de nouveaux paysages, maison paysage, paysage maison, petits mondes suspendus, flottants, imbriqués, îlot-arbre ou arbre-îlot, archipels, monde en apesanteur, à la dérive. La forme de maison, de flèche s’est invitée peu à peu dans mon travail.

J’expérimente, je tâtonne, j’essaie encore et encore d’assembler ces papiers peins et dessinés, déchirés ou découpés pour saisir ce qui m’échappe, créer des ruptures, faire émerger l’imprévu, l’aléatoire tout en essayant de trouver un équilibre.

Je redessine parfois pour prolonger ce collage de formes dessinées, pour créer une arborescence, des racines, mais l’arbre déraciné s’envole, flotte. Ce mouvement est dessiné de manière spontanée.

Dessin et collage s’entremêlent. Le collage vient donner une épaisseur une profondeur contrastant avec l’aplat du dessin.

https://www.facebook.com/EstelleBoullierArtistepeintre INSTAGRAM boullier.estelle

Contact

Portfolio